Brasserie Dr Gab's : Le brassage fait la force

La brasserie vaudoise Dr Gab’s est parvenue à s’imposer sur le marché très concurrentiel de la bière en Suisse. Le trio d’associés a fait de leur complémentarité une force entrepreneuriale.

« Soigner le mal par le malt », voilà la prescription de Dr Gab’s. Depuis sa création en 2011, l’entreprise vaudoise a continuellement augmenté sa production, pour devenir un des principaux brasseurs artisanaux de la région. Avec ses 30 collaborateurs, Dr Gab’s produit aujourd’hui plus d’1,5 millions de litres de bière par année.

À l’origine de cette aventure, on trouve trois amis qui partagent une passion pour la bière. Gabriel Hasler, Reto Engler et David Paraskevopoulos passent leur enfance ensemble dans la région lausannoise. Les trois compères débutent par brasser par passion de la bière dans le garage d’une maison d’Épalinges. À la fin de leurs études supérieures en 2009, ils prennent la décision de poursuivre le projet sous la forme d’une entreprise. « Il fallait faire un choix, se souvient Gabriel Hasler, cofondateur de Dr Gab’s. S’investir totalement pour ce qui était à l’époque un hobby, ou entrer sur le marché du travail dans nos branches respectives. » La bière l’emporte. Ils déménagent rapidement dans de plus grands locaux à la Claie-aux-Moines à Savigny en 2012. Face à l’augmentation de la demande, ils augmentent leur production et décident en 2018 d’investir dans une brasserie plus grande et plus professionnelle à Puidoux.

« La bière est un domaine riche, les goûts peuvent être très variés. À l’époque les seules bières disponibles sur le marché étaient des bières blondes et légères produites par les multinationales, il manquait une offre de bières artisanales locales. » Blanche, ambrée, brune ou blonde, Dr Gab’s propose désormais une gamme de six variétés distinctes de bières. En 2017, cinq d’entre elles remportent un prix au concours des Swiss Beer Award, compétition qui prime les bières nationales.

Pour concurrencer les géants du secteur, la brasserie vaudoise commercialise dès 2017 une bière blonde légère appelée « Swaf ». Vendue en cannette et en pression, cette dernière est déjà autant consommée que toutes les autres. S’ajoutent aussi des bières en édition limitée, produites de manière saisonnière ou en partenariat avec d’autres brasseries. La dernière en date dénommée « Röstigraben » a été conçue avec les Zurichois Dr. Brauwolf et les Tessinois Officina Della Birra.

Dr Gab’s a bénéficié du coaching de GENILEM de 2011 à 2014. Le cofondateur Gabriel Hasler souligne la plus-value de ce soutien auprès du public : « Le fait d’être aidé par GENILEM valide l’intérêt de notre projet. Cette image positive nous a notamment aidés à obtenir nos premiers financements bancaires. GENILEM nous a aussi obligés à structurer nos objectifs et notre business plan. Enfin, leurs événements nous ont permis d’accéder à un tissu d’entreprises locales, nous avons même établi des collaborations professionnelles avec certaines. » Aujourd’hui, Dr Gab’s soutient à son tour GENILEM en participant à leurs événements et en partageant leur expérience avec de nouveaux entrepreneurs.

La brasserie vend 50% de ses produits via des partenariats avec plus de 1000 restaurants, hôtels et cafés en Suisse. Ils commercialisent également leurs produits dans les magasins alimentaires et investissent les événements publics comme les festivals. Avec son identité locale et humoristique, Dr Gab’s séduit un public de « jeunes professionnels entre 20 et 45 ans plutôt urbains. Nous avons également une forte clientèle féminine, qui contrairement aux idées reçues, aime beaucoup la bière et notamment celles qui ont du goût. »

Des amitiés complémentaires

Par leurs différents parcours, les trois associés de Dr Gab’s s’avèrent particulièrement complémentaires pour gérer leur société. Gabriel a fait HEC Lausanne et s’occupe de la direction générale, de l’administratif et des finances. David, possédant un apprentissage en commerce et diplômé de l’École Hôtelière de Lausanne est responsable des ventes. Enfin, Reto a étudié l’ingénierie à l’EPFL et s’occupe de la gestion de la qualité de la bière et de la communication. « Notre complémentarité fait notre force, remarque Gabriel Hasler. Elle nous pousse à confronter nos idées pour trouver une solution nouvelle, aboutie par différents points de vue. C’est un bon exercice qui permet de prendre le recul nécessaire à la prise de décision. »

Dr Gab’s a rapidement intégré cette idée à son fonctionnement en se dotant dès 2011 d’un conseil d’administration composé des trois associés d’origine et de trois conseillers non-actifs dans la brasserie. Le cofondateur souligne également l’importance de rédiger les conditions de l’association dès les débuts de l’entreprise afin que les questions managériales soient claires, en cas de problème ou de réussite. Aujourd’hui, Dr Gab’s vise à s’implanter durablement sur le marché national. L’entreprise exporte peu sa production, « l’objectif premier restant d’apporter une plus grande diversité de bières en Suisse ».

Publié le 12 mai 2020

Partager